Re.S.Artes
Le regard de la Science sur les Arts et le patrimoine culturel

Re.S.Artes est un laboratoire scientifique dédié à l'analyse des objets d'art, du patrimoine culturel et archéologique.

Actualités

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Re.S.Artes possède maintenant un service complet d'études d'objets in situ. La complémentarité entre nos compétences et nos appareillages portables d'imagerie et de caractérisation nous permettent de répondre en direct à de nombreuses problématiques. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations...

Le laboratoire Re.S.Artes était présent, comme chaque année, à l'édition 2019 de la BRAFA. Nous serons également présent lors des plus grandes manifestations européennes destinées aux amateurs d'art de toute sensibilité, la TEFAF à Maastricht, BRUNEAF à Bruxelles, l'Asian Art de Londres... 

Re.S.Artes vous rappelle qu'en l'absence de certificat CITES, la datation par carbone 14 des sculptures en ivoire permet de déterminer si l'animal ayant fourni le matériau est mort avant ou après 1947. 

Comme depuis quelques années maintenant, Re.S.Artes était présent en soutien des experts du vetting de la BRAFA 2019. Notre savoir-faire, nos compétences et notre professionnalisme constituent, dans ce cadre d'interventions in situ, un atout majeur pour ce salon mondialement reconnu.  

Forts de notre expertise dans le domaine de l'analyse des terres cuites, Re.S.Artes a donné à l'occasion de l'évènement "Cultures" une conférence intitulée : "Le regard de la Science sur les objets en terre cuite d'Afrique,d'Asie et d'Amérique du Sud : test d'ancienneté et imagerie".

Re.S.Artes a acquis la technologie RTI (Reflectance Transformation Imaging) qui permet d'obtenir un rendu optimal des reliefs d'une  toile ou d'une gravure en modifiant à volonté l'angle d'incidence d'une lumière rasante. 

Brève : une explication anthropique pour mieux comprendre le petit âge glaciaire particulièrement intense au cours du XVIIème siècle (voir l'article sur Slate). Le phénomène envisagé a une incidence non négligeable sur l'incertitude des datations effectuées par carbone 14 et dont le résultat tombe à cette époque. 

Re.S.Artes propose une approche innovante pour l'étude des petits objets en obsidienne. Elle permet, sans aucun prélèvement, de déterminer si la taille de ce verre naturel est ancienne ou récente.

Re.S.Artes est acteur du développement de l'ERDA, en participant à la création d'une chambre analytique plus spacieuse pouvant accueillir de plus grands objets en cristal de roche. L'ERDA permet de statuer sur l’ancienneté de la mise en forme de ce matériau si particulier.

Re.S.Artes a accès à la plus grande base de données mondiale d'analyse des roches calcaires. Nous pouvons ainsi comparer la composition chimique d'une sculpture en calcaire avec celles qui caractérisent plus de 50 carrières françaises, et valider ou non une hypothèse de provenance.

Re.S.Artes
 développe une nouvelle approche méthodologique qui, en complément de la datation du matériau par carbone 14, permet de statuer sur l’ancienneté du travail des sculptures en bois.

Re.S.Artes est membre de REFRAIN : seau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN, ainsi que du CAIRN (compétences archéométriques interdisciplinaires - réseau national).

Re.S.Artes est JEI (Jeune Entreprise Innovante), statut permis par notre activité de recherche sur l'analyse des matériaux anciens, et le développement d'approches innovantes pour répondre à l'évolution constante des problématiques soulevées par l'étude des objets d'art.

Lire la suite

Forts d'une formation universitaire hautement spécialisée et d’une longue expérience dans ces domaines d'application, nous intervenons sur tout type d'objets d'art ou artéfacts archéologiques (tableaux, céramiques, sculptures, ossements, meubles, tissus, …), quels qu'en soient les matériaux constitutifs (bois, terre cuite, peinture, ivoire, verre, métal cuivreux, or, argent, grès, marbre et autres roches,…).

Afin de répondre de manière appropriée à vos questions, nous sélectionnons les techniques les mieux adaptées (carbone 14, thermoluminescence, radiographie X, spectrométrie infrarouge, LIBSICPMS, microscopie électronique et optique,…).

Ces analyses conduisent à l'établissement d'un rapport complet décrivant les méthodologies mises en œuvre, les résultats et leur interprétation, ainsi qu'à un certificat dans le cadre de l'étude des objets d'art.

Parallèlement à cette activité de service, nous menons en interne des programmes de recherche afin de développer nos techniques d'analyse scientifique et de nouveaux protocoles expérimentaux.

Nous vous invitons à suivre nos actualités et à consulter notre bibliothèque afin d'en apprendre davantage sur nos travaux.

Mentions légales   -   Plan du site Création site internet