Re.S.Artes
Le regard de la Science sur les Arts et le patrimoine culturel

Techniques

Caractérisation

Microscopie et microanalyse : métaux, roches, matériaux vitreux, pigments, matériaux organiques, ...

Principe

La microscopie optique permet d'obtenir des images couleur à fort grossissement des états de surface, des processus de corrosion, des stratigraphies, …

La microscopie électronique à balayage permet d’obtenir des images noir et blanc de la matière étudiée, à très fort grandissement, grâce à un faisceau d'électrons balayant l'échantillon par l'action de champs électromagnétiques.
De plus, l'énergie des électrons utilisés est suffisante pour permettre des interactions avec la matière qui donnent lieu à des spectres renseignant sur la composition élémentaire du matériau analysé (fluorescence X).

Mesures

Elles s'effectuent sur des micro-prélèvements, la plupart du temps enrobés dans une résine polymère afin d'assurer un polissage optique de sa surface. Les résultats obtenus, tant en ce qui concerne l'imagerie que l'analyse élémentaire, constituent un faisceau de données permettant de caractériser le matériau et de valider la compatibilité chronologique de sa composition et des processus d’altération mis en évidence avec l'ancienneté présumée de l'objet. Cette approche fonctionne très bien sur les matériaux inorganiques comme les pierres, les métaux, les matériaux vitreux... Sur les matériaux organiques tels que les bois, les ivoires, les tissus... nous observerons préférentiellement leurs textures et leurs variations.


meb_instrumentMEB-exempleSpectre de fluorescence X

 Télécharger "la microanalyse pour les objets en bronze"image_pdf
Télécharger "la microanalyse pour les objets en pierre"image_pdf


Des questions ? Un avis dont vous souhaiteriez nous faire part ?
Contactez nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mentions légales   -   Plan du site Création site internet