Re.S.Artes
Le regard de la Science sur les Arts et le patrimoine culturel

Techniques

Datation

Test d'ancienneté par le plomb 210 : principalement pour les objets d'art en alliage de cuivre

Principe

Le plomb utilisé en métallurgie est extrait de minerais contenant des éléments radioactifs, et en particulier de l'uranium. Ce dernier génère du plomb 210 (Pb210) qui a une demi-vie de 22,3 ans. Ainsi, lors du processus d'extraction, le plomb contient du plomb 210, dont la quantité diminue de moitié tous les 22,3 ans. Il se trouve donc en concentration quasiment indétectable après environ 130 ans. Il résulte de ce phénomène que les plombs "anciens" ne contiennent plus assez de plomb 210 pour qu'il soit détecté. Cette méthode permet donc de déterminer si le plomb présent dans un alliage provient d'une métallurgie moderne ou non et donc de qualifier ainsi l'ancienneté d'un objet d'art constitué de cet alliage.

Mesures

Un fragment de faible masse (moins d'une centaine de milligrammes) est préparé pour en extraire le plomb analysé en spectrométrie alpha (mesure indirecte du plomb 210 à partir de l'activité du polonium 210). La mesure comparée avec celle effectuée sur un marqueur de calibration permet de quantifier le plomb 210 présent dans l'alliage et d'en déduire l'ancienneté de la fabrication de l'alliage.

 

Télécharger le document descriptif du Plomb 210 image_pdf


Des questions ? Un avis dont vous souhaiteriez nous faire part ?
Contactez nous

Mentions légales   -   Plan du site Création site internet