Imagerie

Res Artes Laboration d'analyse et de datation d'objet d'art et archéologie Bordeaux Datation OSL datation TL datation carbone 14 C14


Explorez les secrets cachés des œuvres d’art et des artefacts grâce à des méthodes d’imagerie sophistiquées qui révèlent des détails invisibles à l’œil nu. Ces techniques permettent d’appréhender la richesse cachée de la création artistique et d’analyser la structure interne des objets avec une précision remarquable.

Lumière Blanche : La lumière blanche, une alliée classique dans le domaine de l’imagerie, offre une vision nette et détaillée des surfaces. Elle permet d’apprécier les couleurs, les formes et les textures, révélant l’esthétique extérieure des objets artistiques.

UV (Ultraviolet) : Les rayons UV révèlent des détails souvent invisibles à la lumière visible. Cette technique permet de mettre en évidence des altérations, des restaurations ou des pigments fluorescents, offrant une perspective unique sur l’histoire et l’état de conservation des œuvres.

Réflectographie Infrarouge : Pénétrez dans le spectre infrarouge pour révéler ce que l’œil ne peut voir. La réflectographie infrarouge permet de détecter les contours sous les couches de peinture, révélant les esquisses et les modifications apportées par l’artiste au fil du processus créatif.

Radiographie X : Cette technique empruntée au domaine médical révèle la structure interne des objets artistiques. La radiographie X permet d’explorer les secrets cachés sous les surfaces, mettant en lumière les armatures, les structures internes ou même les ajouts ultérieurs.

Ces méthodes d’imagerie offrent une plongée fascinante dans l’univers des arts et de la conservation. Elles transcendent les apparences superficielles pour révéler les couches cachées de l’histoire artistique et permettent aux conservateurs et chercheurs de mieux comprendre et préserver notre patrimoine culturel. Chacune de ces techniques joue un rôle unique dans la mise en lumière des trésors cachés, enrichissant notre compréhension des œuvres d’art et des objets historiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *