Re.S.Artes
Le regard de la Science sur les Arts et le patrimoine culturel

Matériaux

Terres cuites

céramique, faïence, noyau de coulée de fonte, structures de four, dalle de foyer, ...

Test d'ancienneté pour les objets d'art, et datation pour l'archéologie par thermoluminescence (TL)

Les objets en terre cuite (céramiques, faïences, structures de four, dalles de foyer, …) peuvent être étudiés par thermoluminescence qui donne accès à une évaluation de l’ancienneté (test d'ancienneté) de la dernière chauffe ou à une datation au sens strict, selon la problématique traitée.
Dans le cadre de l’expertise des objets d’art (en particulier les sculptures antiques africaines ou chinoises), nous préconisons de compléter cette approche par une radiographie X ou un scanner afin de valider l'homogénéité de la pièce et d’extrapoler le résultat obtenu en thermoluminescence à l'ensemble de l'objet.

En archéologie, la datation requiert également des mesures spécifiques de radioactivité (par spectrométrie gamma et/ou ICP-MS).

Caractérisation de l’état de chauffe par TL et diffraction de rayons X (DX)

La mise en œuvre conjointe de la thermoluminescence et de la diffraction de rayons X peut apporter des informations pertinentes sur les températures atteintes par les terres cuites au moment de leur cuisson ou au cours de leur utilisation. Cette approche permet de retrouver la fonction d’une structure archéologique (four de potier ou four domestique, par exemple) et de participer à la reconstitution des techniques de fabrication anciennes.

Etat de conservation par radiographie X

Dans le cadre d’un constat d’état, l’observation radiographique des objets en terre cuite révèle leur mode de fabrication et met en évidence l’étendue de restaurations antérieures.


Des questions ? Un avis dont vous souhaiteriez nous faire part ?
Contactez nous

Mentions légales   -   Plan du site Création site internet